L'orage du 23/07/2016 à Montréal.

 

Un été 2016 particulièrement stable et non propice aux orages, et cela également dans le secteur de Montréal au Québec, concerné à plusieurs reprises par des épisodes caniculaires particulièrement désagréables et par une succession de flops orageux.

 L'unique orage qui nous concernera éclatera au lendemain de mon arrivée alors que j'étais sur la route. Un orage très pluvieux et assez peu électrique.

 Quelques virulents coups de foudre tomberont quand même à l'arrière, et j'ai pu en capter un "à la volée" par chance à travers la fenêtre de la voiture. Unique "butin" concernant cette chasse, et aussi de l'ensemble du voyage concernant la foudre, un énorme écart par rapport à l'année dernière !

  • Approche de la cellule.
    Approche de la cellule.
  • Approche de la cellule.
    Approche de la cellule.
    31°C, taux d'humidité à 90%, tout simplement inssupportable ! (ressenti à 40°C)
  • Arrivée de la cellule.
    Arrivée de la cellule.
  • Sillage turbulent et premières gouttes.
    Sillage turbulent et premières gouttes.
  • L'impact.
    L'impact.
    Série d'une dizaine d'impacts assez proches (tétonations) sous une pluie de plus en plus faible.
  • Arrière et fin.
    Arrière et fin.