Orages surprises du 4 Juillet (Le Havre).

                                                                                            

                                                                                            

                                                                                            

                                                                                            

Le vendredi 3 Juillet, un épisode orageux d'ampleur était prévu sur l'ensemble des côtes de la Manche en soirée suite à un nouvel épisode de chaleur et en présence d'une instabilité très importante.

 De nombreux chasseurs d'orages se sont retrouvés à différents points de vue pour assister au spectacle, mais ce fut la déception lorsqu'on réalisera que rien ne se développera, si ce n'est quelques nuages pré-orageux.

 Il s'agit probablement du plus gros flop de l'année, et pourtant, le lendemain matin, alors que le flux avait tourné au Nord-Ouest et que le niveau d'instabilité avait chuté au plus bas (CAPE < 100J/Kg, LI > 0), deux cellules orageuses ont abordé Le Havre et ses environs, avec une intensité relativement forte : foudre multiple, fréquente, puissante, et tout cela sous une pluie limitée, c'était tout simplement la surprise la plus totale...

  • Le 4 Juillet à 16h30
    Le 4 Juillet à 16h30
    Journée estivale, chaleur (30°C) et premiers nuages pré-orageux.
  • Ciel prometteur pour le soir.
    Ciel prometteur pour le soir.
  • Développements instables.
    Développements instables.
    Très forte instabilité d'altitude.
  • 20h -  En attente des orages...
    20h - En attente des orages...
    Et le flop, rien ne se développera ce vendredi soir, à la surprise générale, si ce n'est ces nuages pré-orageux en altitude. Peu après minuit, extinction totale de l'instabilité, chute de la température, approche du front froid...
  • Vers 8h30 le 5 Juillet.
    Vers 8h30 le 5 Juillet.
    L'incompréhension, réveillé par le tonnerre, une première cellule, assez étendue, nous aborde avec de puissants et fréquents impacts.
  • Orage à l'étage moyen.
    Orage à l'étage moyen.
    Ces orages "mystérieux" voire "miraculeux" se sont développés au passage du front froid, pourtant doté selon les modèles d'aucune caractéristique instable.
  • Foudre ramifiée.
    Foudre ramifiée.
    On peut croire à une énorme erreur de timing de la part des modèles...
  • Foudre fréquente
    Foudre fréquente
    Foudre tout autour de moi, devant, derrière... Averse relativement faible au vue du nombre d'impact, tonnerre quasi-continu.
  • Foudre proche.
    Foudre proche.
    Et tonnerre explosif.
  • Triple impact simultané !
    Triple impact simultané !
    L'orage circule assez rapidement et sera suivi d'une deuxième cellule non photogénique, et retour définitif au calme.
  • Deuxième cellule en approche.
    Deuxième cellule en approche.
  • Passage du second orage (plus faible).
    Passage du second orage (plus faible).
    Seulement quelques intras aperçu, 1 impact, aucun capté, et une forte averse.
  • Post-orageux.
    Post-orageux.
  • Sous le front froid
    Sous le front froid
    Celui-ci qui devait être "inactif" selon les modèles.
  • Chaotique.
    Chaotique.
  • Ultime tentative.
    Ultime tentative.
    Dernière averse à caractère orageux de la journée en matinée...