Tendance orageuse printanière du 10 Avril 2015

                                                                                            

                                                                                            

                                                                                            

                                                                                            

Pour la première fois de l'année, une évolution orageuse de type "estival" est prévu par les modèles.

Cependant, celle-ci ne resterait que très localisée et brève.

  • Ciel pré-orageux en matinée.
    Ciel pré-orageux en matinée.
    Altocumulus castellanus et douceur matinale (14-15°C au Havre en Avril en matinée c'est élevé).
  • Début d'évolution diurne.
    Début d'évolution diurne.
    Apparition des premiers cumulus "de chaleur" de l'année en cours d'après-midi.
  • Ils se rapprochent...
    Ils se rapprochent...
    Températures particulièrement élevées, proches des records (23°C au moment de la photo).
  • Comme en plein été...
    Comme en plein été...
  • Premier cumulonimbus ?
    Premier cumulonimbus ?
    Instabilité bien visible et cumulus qui bourgeonnent de plus en plus.
  • Premier cumulonimbus ? (2)
    Premier cumulonimbus ? (2)
  • Cumulus en étalement et première averse lointaine.
    Cumulus en étalement et première averse lointaine.
    Ce n'est pas un cumulonimbus mais un cumulus en manque de puissance qui s'étale et provoque une faible averse.
  • Convection plus solide ?
    Convection plus solide ?
    24°C au moment de la photo. Chaleur exceptionnelle pour la saison.
  • Convection plus solide ? (2)
    Convection plus solide ? (2)
  • Devenant menaçant par le Sud-Est.
    Devenant menaçant par le Sud-Est.
    L'averse gagne en intensité selon les radars et frôlera la ville par l'Est.
  • Bourgeonnement gagnant en intensité.
    Bourgeonnement gagnant en intensité.
  • Première orage printanier de la saison.
    Première orage printanier de la saison.
    Les premiers impacts de foudre sont détectés en basse Normandie, ainsi qu'en direction du pont de Normandie.
  • A surveiller !
    A surveiller !
    Temps qui devient aussi menaçant par le Sud-Ouest à l'approche de ce cumulus congestus.
  • A surveiller ! (2)
    A surveiller ! (2)
    La barre des 25°C est franchie et le ressenti est lourd.
  • Très lentement...
    Très lentement...
    Le nuage convectif peine à évoluer et se déplace très lentement. Plus à l'Est, ciel très menaçant.
  • Tendance orageuse.
    Tendance orageuse.
    Le nombre d'impact de foudre se multiplie sous des cellules très localisées à tendance stationnaires.
  • Tendance orageuse (2)
    Tendance orageuse (2)
    Impacts surtout relevés sur la basse Normandie, et toujours en marge de notre ville.
  • Evolution en cumulonimbus calvus.
    Evolution en cumulonimbus calvus.
    Le cumulus congestus à fini par évoluer en cumulonimbus au dessus de la Seine avec un début d'averse. Risque d'impact imminent !
  • Tonnerre vers l'Est... ou vers le Sud-Ouest ??
    Tonnerre vers l'Est... ou vers le Sud-Ouest ??
    Un coup de tonnerre assez sourd est entendu, mais difficile de dire s'il provient de l'Est (photo) ou de la jeune cellule Havraise.
  • Orage d'altitude ?
    Orage d'altitude ?
    Toujours 24°C malgré ce temps menaçant, lourd et orageux, avec un coup de tonnerre, cette fois-ci provenant clairement de l'Est (photo précédente).
  • Orage d'altitude ? (2)
    Orage d'altitude ? (2)
    Impact imminent. L'intensité des précipitations détectée sur les radars est identique à celle de l'orage qui se situe en marge.
  • Dernier coup de tonnerre.
    Dernier coup de tonnerre.
    Toujours pas une goutte de pluie, et un temps lourd.
  • Forte averse localisée, mais stationnaire.
    Forte averse localisée, mais stationnaire.
    Comme en marge, une averse très localisée se déclenche sur la ville, avec une légère baisse de la température (de 24 à 21°C).
  • Pas d'activité électrique !
    Pas d'activité électrique !
    Suite à un coup de tonnerre provenant peut-être du sommet du nuage, peu après avoir atteint sa phase de maturitée, aucun autre ne se fera entendre et la cellule se disloquera, concluant une agréable journée de douceur hors-norme.