Orages d'air froid des 9-10/09/2017 - Le Havre - 76

                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

Une soirée de chasse où il fallait être patient et persévérant au vue du caractère très capricieux de ces orages ! Un éclair puis c'est déjà terminé, d'énormes cumulonimbus qui nous poussent à changer de points de vue... et qui ne donnent rien, etc.

Néanmoins au final la situation était intéressante et nous avons quand-même pu faire des clichés acceptables.

 Le ciel de traîne de ce samedi 9/09/2017 au soir a tenu ses promesses avec de belles structures nuageuses dès le début de soirée.

 En compagnie de Bapptiste Lecuyer, nous avons décidé de pister les cellules qui s'engouffraient en Baie de Seine (belvédère de Sainte-Adresse).

 Passage de trois cellules s'étant regroupées en une seule grappe.

 Peu de temps après le passage d'un premier grain (non orageux), un autre en pleine expansion nous aborde par le cap de la Hève.

 Celui-ci donnera lieu à un beau tuba. Rotation bien visible. Difficile de prendre des clichés en raison d'un rideau de pluie positionné juste devant.

 Après avoir subit une virulente averse, le calme revient et c'est le début d'une longue attente.

Nous assistons à plusieurs développements instables et au passage de grains non orageux sur Le Havre et en marge.

Sommet du cumulonimbus visible en haut de la photo.

Forte averse sur l'embouchure.

 Après plusieurs heures d'attente, voilà que les éclairs s'activent au dessus du Havre !

Mais il n'y aura eu finalement que deux éclairs sous cette cellule. Typique des orages de traîne, souvent de courte durée.

Nous parviendrons cependant à capturer le deuxième et dernière éclair de cet orage d'air froid.

 Environ une heure plus tard, la cellule s'étant désactivée, nous commencions à perdre espoir au vu des radars : plus rien ne semblait se développer en mer.

Nous décidons alors de mettre un terme à notre chasse, mais sur le retour, un éclair surgit dans le rétroviseur.

 Nous fonçons alors au point de vu le plus proche (Belvédère d'Ingouville) et c'est à nouveau l'attente. Il s'agissait d'un impact isolé, cependant nous avons assisté au passage de plusieurs cumulonimbus d'air froid assez photogéniques de nuit, au clair de lune, durant plus d'une heure supplémentaire !

Soudains, plusieurs flashs se manifestent vers l'Ouest. Un orage plus durable se met en place, mais malheureusement trop à l'Ouest. Pas le temps de rejoindre notre précédent point de vu, idéalement placé. Nous attendons que celui-ci s'engouffre dans l'estuaire de la Seine.

Mais celui-ci se désactive et s'éloigne finalement plus du côté de Caen.

C'est cette fois-ci la vraie fin de cette petite chasse à l'orage sympathique malgré l'attente et les rebondissements !