Tendances saisonnières (6 mois)

 

Prévisions saisonnières réactualisées le 31/01/2018 à 12h10

 

A interpréter avec prudence

 


 

2 fevrier 1

 

Février 2018 s'annonce assez contrasté avec des périodes plus froides (flux de Nord / Nord-Ouest) compensées par des épisodes de douceur océanique.

Globalement, la première quinzaine s'annonce encore assez pluvieuse, avec toutefois des accalmies ensoleillées (contrairement à Janvier 2018).

Les températures s'annonceraient encore au dessus des normes en général, de manière un peu moins prononcée qu'en Janvier 2018.

 

La seconde quinzaine devrait être plus favorable à la mise en place d'un flux de Nord-Ouest dépressionnaire (plus froid), en marge de l'anticyclone des Açores sur le proche Atlantique.

Les giboulées se montreraient assez fréquentes au Nord (pluie, neige, grésil) avec même de la neige pouvant tenir au sol jusqu'en plaine, possible dans l'Est / Nord-Est.

Au Sud, les averses et fronts pluvieux seraient aussi dans la partie avec des températures plus fraîches, sans excès.

Les fluctuations du flux apporteraient donc une situation contrastée à la situation météo (alternance douceur / fraîcheur océanique).

 

Un mois de Février qui s'annonce donc assez compliqué au final, avec des précipitations à nouveau excédentaires et un ciel très changeant, les épisodes anticycloniques favorisant un ensoleillement meilleur (se rapprochant de la norme) que ces derniers mois.

 

 


3 mars 2

Une majorité de scénarios semblent bien s'orienter pour ce mois de Mars 2018, vers l'installation plus durables de conditions anticycloniques.

Ce serait le cas dès la première quinzaine avec même de la douceur (flux de Sud-Ouest). Une douceur printanière précoce pouvant même être assez prononcée au Sud-Ouest / dans l'Ouest.

Sur tout l'Est de la France, et l'extrême Nord, il faudrait compter sur un temps plus changeant (nuages bas, brumes, éclaircies) avec des gelées matinales et des températures proches ou supérieurs aux normes en journées.

 

La seconde quinzaine serait un peu moins stable avec le retour de quelques perturbations océaniques. Le temps serait alors plus changeant, surtout dans l'Ouest avec des perturbations atténuées, et un peu moins de douceur.

A l'Est et au Sud, toujours ce ciel changeant avec cependant aussi de belles périodes ensoleillées et de douceur printanière.

 

Au final, on pourrait s'attendre à un mois de Mars 2018 plus doux que la norme sur toute la France, excédent plus prononcé à l'Ouest, mais aussi plus sec et ensoleillé.

 


4 avril

 

Selon une majorité de scénarios, Avril 2018 s'annoncerait plus frais et perturbé que la norme.

Globalement, la première quinzaine serait dominée par des conditions dépressionnaires (flux d'Ouest) avec des précipitations proches ou supérieurs aux normes, et des températures assez fraîches pour la saison.

La seconde quinzaine resterait perturbée concernant l'état du ciel (souvent nuageux) mais l'anticyclone se rapprocherait de notre pays par l'Ouest (flux de Nord-Ouest). Les averses se raréfieraient au profit d'un temps très changeant avec des températures à peine de saison dans l'après-midi.

Il faudrait se diriger vers la Méditerranée pour trouver un peu plus de douceur, et de soleil.

 

En conclusion, un mois d'Avril assez médiocre en vue, mais une tendance à préciser vue l'échéance.

 

 


Et ensuite ?

(Printemps - Début été 2018)

5 mai

 

 Des divergences concernent ce mois de Mai 2018, mais une petite majorité de scénarios semblent indiquer que nous serions concernés par des conditions anticycloniques (flux de Nord-Est) proches des normes.

 Le temps serait plus ensoleillé au Sud qu'au Nord (nuages et humidité descendant du flux de Nord-Est) avec là aussi des températures plus favorables au Sud, et plus fraîches au Nord.

 Pour le moment, difficile de parler de l'activité orageuse de ce mois-ci, qui dans ce contexte, serait assez limitée, sur une grande partie de la France.

A préciser...

 


 

6 juin

Vers un mois chaud et orageux selon plusieurs scénarios majoritaires.

Un flux de Sud dépressionnaire à l'Ouest, anticyclonique à l'Est, pourrait nous offrir des conditions idéales aux développement orageux sur tout le territoire, si l'on en croit ces scénarios.

Une situation paradoxalement aussi favorable à un bon ensoleillement pour commencer l'été météorologique 2018, dans un contexte qui, si tout cela se confirmait prochainement, serait aussi favorable à une chaleur précoce prononcée.

Les orages fréquents et parfois violents seraient en mesure de déposer beaucoup d'eau de manière plus ou moins inégale sur le territoire.

A suivre, et à confirmer !

 


 

7 juillet

 

Les premières projections pour l'été prochain sont assez classiques. Juillet serait chaud et ensoleillé, plus que la norme, et Août, plus frais, notamment au Nord / Nord-Ouest.

Mais cela est encore bien loin et nécessite de vives précisions...

A suivre et à préciser dans les prochains bulletins.

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/01/2018